Protéine musculation : comparatif

Les meilleures protéines pour la musculation en 2022

Vous vous êtes peut-être demandé s’il existait une liste des meilleurs compléments protéinés disponibles. Sans aucun doute, il existe une variété de marques sur le marché qui fournissent diverses formes de protéines, notamment végétaliennes, laitières, de soja, de bœuf et d’œufs.

Quels sont les meilleurs suppléments protéinés, se demandent les consommateurs désorientés ? Lesquels sont les meilleurs à acheter pour la gym, la réduction du poids et la croissance musculaire ?

Nous allons examiner les différentes catégories de protéines en poudre dans ce bref post pour vous permettre de choisir celles qui sont les plus appropriées à vos besoins.


Les meilleures protéines en poudres :

1. La poudre de protéines Iso-Fuji de Yamamoto Nutrition

proteine fuji

Les poudres de protéines Iso-Fuji de Yamamoto Nutrition sont des compléments alimentaires à base d’isolat de protéines de lactosérum destinés à répondre aux exigences des personnes qui pratiquent une activité intense. Outre les protéines, on y trouve de la vitamine B6, qui aide à atténuer les symptômes de la fatigue, et de la bromélaïne, une aide à la digestion produite naturellement.

La poudre a été fabriquée selon un procédé appelé microfiltration, qui est à la fois le plus difficile de ceux qui sont souvent utilisés pour fabriquer des compléments protéiques et de loin le meilleur pour préserver la qualité des ingrédients.

Après une première étape de traitement, le lactosérum est envoyé dans un système de filtration à membrane dans le processus de microfiltration, où toutes les particules indésirables, telles que les lipides, le lactose ou les minéraux, sont progressivement éliminées.

Avec une composition protéique globale comprise entre 87 et 91%, les protéines Ce Iso-Fuji sont capables de conserver tous les composants peptidiques bioactifs du lactosérum grâce à cette technologie avancée (respectivement pour les produits aromatisés à la vanille et au chocolat).

2. La poudre de protéines de lactosérum 100 % Gold Standard d’Optimum Nutrition

proteine gold standard

Les suppléments de protéines de lactosérum fabriqués par Optimum Nutrition sont proposés en 5 saveurs ultra-sucrées : double chocolat, chocolat au lait, glace à la vanille, crème de vanille française et fraise. Ils sont destinés à améliorer les performances des athlètes sans négliger d’apaiser le palais.

Depuis plus de 20 ans, Optimum Nutrition est présent dans le secteur des compléments alimentaires, et Gold Standard 100% Whey est son produit phare. Il est efficace, facile à digérer et basé sur un isolat de protéines, qui peut stimuler la réparation des tissus après l’entraînement et favoriser la croissance musculaire.

Il suffit de prélever une cuillère du produit et vous serez prêt à le consommer à tout moment de la journée, secoué dans le shaker ou ajouté à vos repas ou boissons préférés. La recette est pauvre en graisses et en sucre, ce qui permet d’avoir une alimentation nutritive et équilibrée tout en étant pratique.

3. Protéine de lactosérum en poudre Vanille de Foodspring

proteine foodspring

Pour les personnes qui cherchent à améliorer leurs performances d’entraînement et à consommer beaucoup d’énergie avant l’entraînement, la poudre de protéines de Foodspring est la combinaison parfaite. L’isolat de protéines de lactosérum est utilisé dans la recette de Foodspring pour fournir à l’organisme des BCAA et des acides aminés vitaux sans le surdoser en graisses et en glucides.

La qualité allemande est évidente dans le fait que le lactosérum est fabriqué à partir de lait de vaches élevées en plein air et qu’il est sucré naturellement avec de l’extrait de stévia plutôt qu’avec le dangereux aspartame.

Il se caractérise par un excellent indice de solubilité. Peu importe que la poudre soit dissoute dans du lait ou de l’eau, le shake obtenu sera riche en goût, lisse et homogène, sans grumeaux de poudre gênants qui restent sur le palais et donnent une sensation de sable peu attrayante.

Il s’agit d’une excellente alternative alimentaire à la saveur très riche. Il est également parfait pour les personnes qui souhaitent équilibrer leur alimentation afin de perdre du poids.

4. Whey Protein Chocolate de Premium Body Nutrition, une poudre de protéines

proteine body attack

Pour les athlètes qui cherchent à construire plus de muscles sur leur corps, la poudre de protéines Whey Protein Chocolate de PBM est un complément alimentaire à base de protéines de lactosérum.

Ils sont fantastiques pour les personnes qui ne peuvent pas consommer de lait, et ils sont particulièrement efficaces après l’exercice. Elles offrent un excellent rapport qualité-prix, satisfaisant à la fois le goût et le porte-monnaie : Les protéines de lactosérum au chocolat ont une saveur forte qui n’est pas accablante et se mélangent bien avec d’autres boissons pour faire d’excellents mx.

Elles produisent une crème épaisse et soyeuse après s’être dissoutes sans problème dans l’eau et d’autres liquides, sans laisser de grumeaux gênants. Ils ne provoquent pas de ballonnements ni de sensation de lourdeur dans l’estomac et sont facilement absorbés.

Ils sont disponibles en 2 tailles et en 8 saveurs riches et délicieuses pour satisfaire tous les palais. Les 33 portions conviennent aux végétariens et chacune comprend 23,4 grammes de protéines pures.

5. Vegan Protein 3K Pure Berlin Power de Nu3 est une protéine en poudre

vegan protein

En plus d’avoir la meilleure qualité de protéines de pois, la poudre de protéines végétaliennes de Nu3 est également enrichie de protéines de riz et de chanvre pour une combinaison vraiment gagnante. Chaque repas contient 21 grammes de protéines d’origine végétale qui ont été traitées à travers un certain nombre d’étapes difficiles pour éliminer tout composant indésirable tout en maintenant un niveau élevé de protéines.

Elles sont aussi efficaces que les protéines de lactosérum pour la croissance, la construction et le maintien de la masse musculaire, mais ont l’avantage d’être entièrement à base de plantes. Quand faut-il les prendre ? 15 à 30 minutes avant ou après un exercice. Le résultat ? Il suffit d’ajouter de l’eau ou du lait végétal au shaker pour déguster une boisson onctueuse et savoureuse qui satisfait à la fois les exigences du corps et celles du palais.

L’une des meilleures protéines végétales disponibles comme alternative au lactosérum est la Nu3 Vegan Protein 3K, qui est dépourvue de sucre, de lactose, d’aspartame, de gélatine, de colorants et d’exhausteurs de goût.

Enfin, elles sont disponibles en quatre saveurs délectables : vanille, fraise, chocolat et biscuit à la crème, toutes plus délicieuses les unes que les autres.

6. Impact Whey Protein de My Protein, une poudre de protéines

myprotein impact

La poudre de protéines Impact Whey Protein de My Protein est une recette créée spécialement pour les personnes qui souhaitent améliorer leurs capacités athlétiques en gagnant une forte masse musculaire. Elle ne contient que 1,9 gramme de graisse et 1 gramme de glucides.

Pour favoriser la reconstruction des fibres musculaires, la récupération physique et l’amélioration continue des performances, il est recommandé de le prendre juste avant ou juste après l’entraînement, entre 30 et 60 minutes avant ou après la séance d’entraînement. Ceci est dû au fait qu’il est absorbé par le corps extrêmement rapidement.

Il n’y a pas que la performance : vous ne serez pas déçu par la saveur non plus. La poudre protéinée de My Protein a une saveur profonde et est veloutée en bouche, comme un véritable shake, qu’il soit à la fraise ou au chocolat.

7. La poudre de protéine 100% Whey Protein Professional LS de Scitec Nutrition

proteine ls

La poudre de protéines 100% Whey Protein Professional LS de Scitec Nutrition est un complément alimentaire qui contient un isolat et un concentré de protéines de lactosérum. L’azote et les acides aminés importants pour la croissance et l’entretien des tissus musculaires sont abondants dans sa composition.

La version LS de 100% Whey Protein Professional présente également d’autres avantages, comme la L-leucine, la L-glutamine, la taurine et les enzymes digestives papaïne et bromélaïne. Par rapport aux autres formulations de la société, la recette LS a une saveur plus douce et est légèrement sucrée naturellement.

8. Muscular Body Attack Power Weight Gainer, une protéine pour la masse

proteine body attack 1

Commençons par le complément de culturisme Body Attack Power Weight Gainer.

Ce complément se présente sous la forme d’un aliment en poudre protéiné et glucidique de haute qualité calorique. Les glucides vous fournissent de l’énergie, tandis que les protéines favorisent la construction musculaire.

La maltodextrine sert de source de glucides au produit. Cette molécule se digère facilement et sert de source d’énergie.

Cette poudre de protéines est à utiliser de préférence avant et après des exercices difficiles.

Ce sont les protéines de caséine et de lactosérum qui constituent la protéine. Cela leur permet d’être rapidement éliminées pendant l’exercice. De plus, elles ont un impact prolongé.

Des doses élevées de vitamines, de minéraux et d’acides aminés sont également présentes. Tout cela apporte une aide supplémentaire à ceux qui effectuent des séances d’entraînement très rigoureuses.

Vingt pour cent de protéines et soixante-dix pour cent de glucides composent le produit. Il est préparé sans aspartame, contient peu de graisse et pas de créatine.

9. Xcore Nutrition Prozis Xtreme Whey Protein SS Protein poudre de protéines au chocolat

proteine xcore xtreme

Xcore Nutrition Prozis Xtreme Whey Protein SS Chocolate Protein est un excellent supplément avant et après l’entraînement qui vous aidera à récupérer plus rapidement.

Ce médicament possède spécifiquement le complexe DigeZyme pour améliorer la digestion. Vous pouvez ensuite préparer des shakes, des smoothies et d’autres recettes pour stimuler la masse musculaire et la récupération. utile avant et après l’exercice.

Le produit Xtreme Whey Protein de Xcore Nutrition contient, en plus des protéines de lactosérum, de nombreux acides aminés, de la vitamine A, de la vitamine D, de la vitamine E et de la vitamine C. Il n’y a pas de sucres ajoutés, ni de produits chimiques.

Il n’y a pas de sucres ajoutés, d’aspartame, de conservateurs ou de colorants artificiels dans les 2 kilos de poudre de protéines du pot.

De plus, nous identifions 12 autres vitamines à 100% de leur valeur de référence. En revanche, il s’avère que les sels minéraux sont entièrement absents.

Environ 7 grammes de graisses sont présents dans chaque 100 grammes de l’aliment, tandis que 13 grammes du poids total sont constitués de glucides.

En revanche, il y a nettement plus de 70 grammes de protéines pour 100 grammes de produit.

10. Isolat de protéines de lactosérum de Buddy Supplements

proteine buddy

Buddy Supplements peut être le bon choix pour vous si vous êtes à la recherche d’un supplément dérivé du lactosérum pour construire plus de muscles.

La poudre de protéines Iso 90 Zero est particulièrement bien adaptée si votre objectif est de prendre de la masse musculaire.

Ce produit sans lactose et sans sucre, au goût de chocolat, est idéal pour les personnes qui suivent un régime hypocalorique ou qui sont confrontées à des intolérances, notamment l’intolérance au lactose.

L’ingrédient est constitué de protéines de lactosérum qui ont été ultrafiltrées et laissées non dénaturées. Cela permet une meilleure digestibilité et un taux d’absorption plus rapide.

En fait, ces protéines se digèrent plus rapidement que les autres formes de protéines.

Ce produit est suggéré pour une utilisation post-entraînement afin d’aider à la réhabilitation musculaire. Ceci est dû à la valeur protéique biologique extraordinairement élevée de cette poudre.

En particulier, la caséine se libère progressivement. Ainsi, les mécanismes de guérison musculaire nocturne sont assurés de fonctionner correctement.


Quels sont les meilleurs compléments protéinés ?

Protéines de yaourt (protéines de lactosérum)

Le type de complément protéique le plus populaire sur le marché est celui des protéines de lactosérum. Celles-ci constituent environ 20 % des protéines du lait et sont connues pour avoir une meilleure qualité protéique (comme la valeur biologique) que les caséines, qui constituent l’autre partie des protéines du lait.

En outre, le lactosérum a une meilleure qualité protéique que les autres protéines en poudre (3,6), c’est pourquoi elles valent également la peine d’être achetées car elles sont souvent moins chères que d’autres protéines qui semblent plus « avancées ».

Il existe différents sous-types de lactosérum :

  • Le concentré de lactosérum : La teneur en protéines est d’environ 80 % au niveau de pureté le plus bas, avec seulement des traces de lactose et de graisse et une plus grande concentration de minéraux comme le calcium et le sodium.
  • L’isolat de lactosérum est, par définition, la forme la plus pure du lait, avec des concentrations de protéines allant jusqu’à 90-95%, des niveaux négligeables de lactose et de graisse, et une faible concentration de minéraux.
  • Le type de lactosérum le plus « avancé » est hydrolysé, ce qui implique des procédures digestives artificielles qui décomposent la protéine en composants plus petits (peptides) pour une absorption plus rapide.
  • La whey native : la variété la plus récente de whey, elle ressemble aux concentrés mais est créée par une méthode unique de filtrage du lait cru, et elle a un niveau légèrement plus élevé de leucine (un acide aminé important pour la synthèse des protéines).

=> Vous cherchez de la créatine efficace ? Voici les meilleurs produits !


Quelle whey dois-je choisir ?

Pour choisir ce qu’il faut acheter, il faut tenir compte des facteurs suivants :

  • Les concentrés (80 % de protéines) offrent 20 g de protéines nettes sur une mesure de 25 g de protéines, tandis que les isolats (90-95 %) n’en ajoutent que 2 à 4 g. Cette différence est si faible que le prix des formes isolées n’augmenterait pas de manière significative pour obtenir quelques grammes nets de protéines en plus.
  • La pureté : Les formes isolées ont souvent des niveaux plus faibles de lactose, de graisse et de minéraux que les formes concentrées. Comme il n’y a que des traces, il n’y a pas beaucoup de raisons de choisir les formes isolées, mais si vous n’êtes pas sensible au lactose ou à d’autres composants du lait, même en très petites quantités, c’est vrai. Le coût supplémentaire est acceptable s’ils facilitent la digestion (puisque vous êtes intolérant).
  • Rapidité d’assimilation : Un taux élevé d’assimilation rapide est commercialisé et considéré comme avantageux, mais cela est discutable. Même s’il est possible d’augmenter la synthèse des protéines à des doses comparativement plus faibles, une plus grande rapidité pourrait conduire à une oxydation accrue (gaspillage), et rien ne prouve que la rapidité d’une protéine soit en corrélation avec l’importance du développement musculaire.
  • Teneur en leucine : Les natifs semblent avoir la plus forte concentration de leucine, qui pourrait permettre une synthèse accrue des protéines. La concentration en leucine est de 0,5 g de plus dans une mesure de lactosérum normal que dans une mesure de lactosérum ordinaire (2,7 contre 2,2 g sur 20 g), mais l’augmentation de la synthèse des protéines musculaires était identique dans les deux formes, ce qui n’indique aucun avantage réel à cet égard.

=> Et pour voir les meilleurs compléments alimentaire pour la musculation, c’est par ici !

Caséines

La caséine constitue la majorité des protéines du lait, soit environ 80 %, contre 20 % pour la whey. En raison de sa caractéristique d’absorption très lente par rapport à la whey, cette forme de protéine a été fortement poussée dans le passé comme étant excellente pour la phase « pré-sommeil ». Cela permettrait de maintenir un état d’anabolisme plus long et d’empêcher le catabolisme musculaire pendant le jeûne nocturne (3). Encore une fois, beaucoup d’explications sont nécessaires.

  • Ces hypothèses trouvent leur origine dans certains essais aigus antérieurs, mais en raison du manque de mesures à long terme, il n’y a pas eu de preuve concluante que la caséine avait un avantage sur la composition corporelle lorsqu’elle était consommée pendant la « pré-sieste » (8).
  • Ces dernières années, il est apparu que le jeûne, même pendant 16 à 20 heures par jour, n’avait pas d’effets négatifs sur le développement musculaire (9, 10), ce qui soulève la question de savoir si la consommation de protéines est nécessaire pour « couvrir » le jeûne nocturne en l’absence de risque catabolique.
  • La nécessité de se fier uniquement à la caséine pour ces propriétés est remise en question étant donné que les aliments protéiques solides normaux peuvent digérer et absorber les nutriments à un rythme similaire ou plus long que la caséine (1).
  • Seule la forme micellaire des nombreuses caséines actuellement disponibles présente une absorption lente (8, 11), ce qui n’est pas le cas de toutes les caséines.

Les catégories de caséines sont les suivantes :

  • La caséine micellaire : c’est le type de caséine le plus traditionnel et le seul à être absorbé très lentement.
  • Caséinate de calcium : la forme la plus abordable, où la structure micellaire est brisée par un traitement thermique ou acide pour accélérer l’absorption.
  • Bien qu’elle soit promue pour des raisons différentes de la forme micellaire, la caséine hydrolysée est la forme commercialisée comme étant plus « avancée » puisqu’elle s’assimile aussi rapidement que les autres protéines hydrolysées.

Quelles caséines dois-je choisir ?

Étant donné que les deux formes de caséinate et de caséine hydrolysée ont des taux d’absorption rapides, seule la forme micellaire doit être prise en considération si l’objectif est de consommer une protéine dont la digestion et l’absorption sont plus lentes. Compte tenu du coût plus élevé de la whey de meilleure qualité et de son inefficacité en tant que prétendu « anticatabolique nocturne », il est sage de s’arrêter et de réfléchir à l’intérêt de choisir ce supplément pour une raison particulière.

Toutefois, si vous recherchez une source rapide de protéines, il est préférable de vous en tenir à la whey, dont la teneur en protéines est plus élevée, car certains caséinates et caséines hydrolysées peuvent être très coûteux (3).

Protéines de lait complètes

La protéine de lait complète (également connue sous le nom de protéine de lait) est un supplément protéique qui respecte les ratios de protéines de caséine et de lactosérum que l’on trouve dans le lait de vache (petit-lait).

Parce qu’elles combineraient les qualités des protéines de caséine et de lactosérum pour créer une forme de mélange de protéines, ou une combinaison de protéines avec différents degrés d’absorption, les « complètes » sont fréquemment commercialisées comme la meilleure source de protéines (8). Cette théorie est probablement basée sur des études montrant que la combinaison de différents suppléments protéiques entraîne un meilleur développement musculaire que l’utilisation d’un seul type (3,8).

Étant donné que les études testant la combinaison de lactosérum et de caséine n’ont pas suivi les proportions 80/20 comme celles des protéines totales du lait (3), il est extrêmement important de faire preuve d’une extrême prudence dans l’interprétation de ces résultats. Dans certains cas, on pense à tort que les protéines du lait font référence au lait écrémé plutôt qu’au supplément concentré (8).

Les véritables protéines de lait entier ne semblent pas avoir été comparées dans des études comparatives, mais il est fort probable qu’elles ne soient que légèrement différentes de la whey en raison d’une vitesse d’absorption plus lente (ce qui ne semble pas être un réel avantage).

Les protéines complètes du lait peuvent remplacer la whey ou la caséine comme source de protéines de haute qualité. Elles s’assimilent vraisemblablement à un rythme moyen à modéré en raison de la répartition 80/20.

Il convient d’évaluer soigneusement si le choix de cette protéine par rapport au lactosérum pur en vaut la peine, étant donné la probabilité que le prix dépasse celui du lactosérum de meilleure qualité (du moins les concentrés) et que des traces plus importantes de matières grasses, de lactose et d’autres composants soient présentes.

Protéines de poule

Les œufs entiers et les blancs d’œufs seuls (ovalbumine) contiennent tous deux des protéines d’œufs. Elles sont probablement moins populaires que celles créées à partir du blanc d’œuf séparé, qui ne comprend pas de lipides, car celles fabriquées à partir d’œufs entiers contiennent encore des graisses et du cholestérol.

Comparées à l’isolat de lactosérum, des études utilisant des protéines d’œufs entiers en poudre ont montré qu’elles s’absorbent rapidement, et les protéines de blanc d’œuf devraient s’absorber encore plus rapidement.

La composition protéique des protéines de l’œuf est un sujet de débat. Des études récentes ont révélé que lorsqu’ils sont consommés avec la même quantité de protéines totales, les œufs entiers favorisent davantage la synthèse des protéines musculaires que le blanc d’œuf seul (13). Ces faits suggèrent que les œufs entiers sont plus bénéfiques pour la construction musculaire que les blancs d’œufs seuls.

Même la protéine de blanc d’œuf seul est considérée comme ayant la valeur de qualité la plus élevée, à égalité avec l’œuf entier ou le lactosérum (1,00) (14), et une recherche récente controversée sur la supériorité anabolique de l’œuf entier a administré des quantités irréalistes de graisse (17 g, ce qui n’imite pas les proportions du supplément protéique) tout en ne démontrant pas non plus une croissance musculaire réellement plus importante à long terme (13).

En conclusion, les protéines d’œuf sont toujours de la meilleure qualité et ont probablement un potentiel anabolique comparable, qu’elles soient fabriquées à partir de l’œuf entier ou seulement du blanc d’œuf. Il n’y a pas assez d’informations solides pour affirmer, à ce jour, que la protéine d’œuf entière est meilleure pour la construction musculaire que la protéine de blanc d’œuf.

Encore une fois, il convient d’évaluer soigneusement si elle est préférable, étant donné que le coût de la protéine d’œuf peut être sensiblement plus élevé que celui du lactosérum de référence et qu’elle a un moins bon effet rassasiant (6).

Protéines de soja

Les protéines de soja sont parmi les premières et les plus populaires des sources végétales utilisées pour créer des compléments protéiques car elles ont probablement la plus grande qualité parmi les protéines végétales (3). Comme elles sont surtout accessibles sous forme isolée, elles sont aussi rapidement absorbées (3) que la whey, les autres caséines non micellaires et la caséine d’œuf.

Contrairement aux protéines de lactosérum, aux protéines de bœuf et aux protéines de lait écrémé, ces protéines de haute qualité ont moins de chances de favoriser la synthèse des protéines musculaires (MPS) (6). Par exemple, elles sont davantage axées sur les viscères et la production d’urée et moins sur le muscle squelettique (3,6).

La présence d’isoflavones (phytoestrogènes), qui peuvent aider les femmes ménopausées, les personnes souffrant de troubles métaboliques, les personnes ayant un taux de cholestérol élevé et les personnes atteintes de différentes tumeurs malignes, est un autre inconvénient des protéines de soja (15), mais seulement si elles sont consommées en excès.

L’un des compléments protéiques les plus populaires auprès des végétariens et des végétaliens est sans aucun doute la protéine de soja, mais pour les raisons mentionnées, notamment en ce qui concerne le prix, un achat doit être soigneusement évalué. Les protéines de lupin, de pois, de riz, de chanvre et autres protéines végétales ne sont que quelques exemples de celles qui peuvent être des substituts efficaces, même si leur teneur en protéines est souvent inférieure.

Les protéines animales

Les protéines de la chair, qui peuvent être obtenues à partir de deux formes de viande animale en particulier, à savoir le bœuf et le poulet, ont été principalement commercialisées ces dernières années. La protéine la plus recherchée est celle du bœuf, mais les deux types sont généralement accessibles sous forme d’hydrolysats ou d’isolats, ce qui permet une absorption rapide.

Il y a actuellement peu de recherches sur les capacités anabolisantes des protéines animales, mais celles qui existent trouvent que le bœuf et le poulet ont un impact égal sur la construction musculaire par rapport aux protéines de lactosérum (3,16). Encore une fois, il faut se demander s’il vaut la peine de choisir des protéines animales plutôt que des protéines de lactosérum ou d’autres protéines de haute qualité moins coûteuses comme le caséinate de calcium ou les protéines de lait complètes, étant donné le coût généralement plus élevé des protéines de viande.

=> Découvrez notre comparatif des meilleures barres avec de la protéine ici !


Quels suppléments protéiques sont les meilleurs pour la construction musculaire ?

Comme on pouvait s’y attendre, aucun type ou marque spécifique de poudre protéinée ne vous fera « prendre plus » de masse musculaire.

En fait, l’apport calorique global – et seulement ensuite la répartition des macronutriments, dont les protéines – ainsi que l’entraînement en résistance sont les deux variables clés pour augmenter la masse maigre.

Après avoir établi ces éléments, en fonction de l’exhaustivité des acides aminés et du meilleur prix, choisissez le supplément en poudre à utiliser lorsque vous souhaitez développer votre masse musculaire.

En outre, les suppléments protéiques ne sont pas nécessaires car l’organisme ne prend en compte que « la quantité d’acides aminés qui entrent » et non « leur origine » si vous comblez vos besoins en protéines par des repas riches en protéines (poisson, viande, légumineuses, produits laitiers, etc.).


Quelle poudre de protéines choisir ?

Le prix des compléments protéinés varie en fonction d’un certain nombre de variables, notamment :

la méthode de production, le niveau de sophistication technique et technologique, et la façon dont un produit est commercialisé.

Le critère de choix d’une formule devrait être différent de ce que l’intuition ou l’instinct nous amènerait à faire puisqu’il n’y a pas de véritable fondement pour prétendre qu’une formule est plus sophistiquée et plus chère si elle est aussi plus efficace. En réalité, les niveaux de concentration des protéines et les taux d’absorption ne sont pas des indicateurs de la qualité d’une protéine, ils ne sont donc pas toujours considérés comme des avantages supplémentaires.

La probabilité que les acides aminés soient dilapidés sous forme d’énergie (oxydés), par exemple, augmente avec la vitesse d’une protéine (1), bien qu’en général, une absorption rapide ne soit pas toujours vue d’un bon œil d’un point de vue anabolique (1,2). De plus, les protéines rapides sont moins adaptables puisqu’elles ne doivent pas être consommées (seules) si les repas sont trop espacés dans le temps (1).

Par ailleurs, le niveau de concentration n’est pas un indicateur fiable de l’excellence. Par exemple, par rapport au même type de protéine avec un pourcentage de protéines inférieur, les isolats de protéines obtenus par certaines méthodes (comme l’échange d’ions) dénaturent les protéines (3). En outre, les caséines comparées aux isolats de protéines de soja peuvent avoir une qualité protéique supérieure à celle des types de protéines plus isolées (90-95 %) et ayant une proportion de protéines inférieure (75-80 %).

De manière plus significative, un régime axé uniquement sur les protéines produites par l’alimentation, plutôt qu’un régime basé sur des protéines en poudre de haute qualité, ne favorise pas une construction musculaire plus importante (4,5). Il faut donc être conscient que les caractéristiques « avancées » d’un supplément ne justifient guère son prix plus élevé.

5/5 - (1 vote)

Retour haut de page