Pieds qui chauffent en randonnée

Pieds qui chauffent en randonnée : Les 11 meilleurs remèdes

Habituez-vous à ces nouvelles chaussures dès que vous le pouvez, que vous soyez un randonneur qui s’engage pour la première fois sur le chemin de la randonnée ou un habitué des chaussures de randonnée ou des nouvelles chaussures à enfiler. Quelle que soit la période de l’année, procurez-vous de bonnes chaussettes de trekking, prenez un sac et partez pour vos excursions en montagne.

Comment les ampoules se développent-elles ?

Les ampoules apparaissent lorsque la pression ou la friction exercée par des chaussures ou des chaussettes mal ajustées provoque une inflammation ou une blessure de la peau. Cela peut résulter de zones de chaussures de randonnée indiscutablement serrées ou de plis faits par des chaussettes qui sont, à la rigueur, trop lâches et tombent.

En outre, si vos pieds sont humides à cause de la transpiration, de la pluie ou après avoir traversé un ruisseau, vous êtes plus susceptible d’avoir des ampoules. Mon plus gros problème est que lors des treks, mes pieds transpirent excessivement.

Prenez toujours soin de vos pieds lors d’un trekking en portant des chaussures de course ou des bottes imperméables et en emportant une trousse de premiers soins. Prenez soin de vos besoins en matière de trekking.

Conseils pour éviter les ampoules en randonnée

1. Mettez des chaussures de randonnée qui conviennent confortablement à vos pieds

Les ampoules risquent de se développer immédiatement si vos chaussures ne sont pas adaptées ou ne se conforment pas à votre pied. Lorsque vous achetez une paire de chaussures de randonnée, prenez votre temps et assurez-vous d’en essayer autant que possible.

En fait, vous devez constamment vous assurer que vos pieds ont suffisamment d’espace pour s’étendre complètement car, dans une autre circonstance, si vos orteils sont recroquevillés, vous êtes plus enclin à avoir des ampoules.

Il est essentiel d’acheter des chaussures à votre taille, et vous pouvez déterminer si elles sont grandes ou petites en montant et en descendant une rampe (les meilleurs magasins spécialisés devraient en avoir). Vos talons doivent rester dans la même position sur la chaussure lorsque vous montez une pente.

Le talon a tendance à glisser avec des chaussures trop grandes. En revanche, lorsque vous descendez une pente, vous devez vérifier si vos orteils frottent contre l’avant de la chaussure. Les chaussures sont trop petites si elles frottent contre cette zone.

2. Choisissez les chaussures appropriées

Vous devez garder vos pieds au sec pour éviter les ampoules. Cela implique que, bien que les chaussures de randonnée doivent être conçues pour éviter une transpiration excessive des pieds, elles doivent également être quelque peu imperméables lorsque vous éclaboussez dans des flaques d’eau ou traversez des ruisseaux. Pour voir les meilleures modèles de chaussures de rando pour femmes, c’est par ici !

Les bottes imperméables sont excellentes pour empêcher l’eau de pénétrer, mais seulement si elles comportent également une membrane respirante comme Gore Tex à l’intérieur qui s’efforce de garder vos pieds aussi humides que possible (sans toujours y parvenir). De plus, la maille est un matériau tridimensionnel qui garde vos pieds au frais.

Mais la maille est également mauvaise car elle rend vos pieds trop secs. Porter des chaussures de randonnée imperméables par temps froid et des chaussures plus légères et respirantes par temps chaud est, à mon avis, la ligne de conduite idéale.

3. Entraînez-vous à lacer vos chaussures

Contrairement à la croyance populaire, faire un nœud à une corde n’est pas aussi facile que de lacer une botte.

Il existe un certain nombre de techniques de laçage que vous pouvez utiliser pour éviter les ampoules en randonnée ainsi que plusieurs formes de problèmes liés à la marche.

Vous pouvez demander de l’aide dans un magasin spécialisé, ou il existe certains sites Internet qui nous montrent comment lacer ce type de chaussures.

4. Mettez des chaussettes en laine ou en matière synthétique

Les chaussettes de randonnée sont faites pour éviter le frottement contre la chaussure et pour empêcher l’humidité d’entrer. Elles sont également faites pour sécher rapidement, absorber les irrégularités du terrain et sécher rapidement. Vous devez vous procurer de belles chaussettes, c’est-à-dire celles en laine mérinos ou en matière synthétique, si vous voulez éviter les ampoules.

En outre, il existe des chaussettes combinant laine et matériaux synthétiques qui fonctionnent bien mieux que les chaussettes en laine seule, qui, à mon avis, ne durent pas aussi longtemps, ainsi que les chaussettes synthétiques qui commencent invariablement à sentir mauvais après un certain temps.

Ne choisissez jamais, au grand jamais, le coton, car il retient l’humidité sans transpiration et entraîne des ampoules, qui sont agréables et prêtes à partir.

5. Veillez à enfiler vos chaussettes correctement

Personne ne souhaite que ses chaussettes s’emmêlent ou glissent dans ses bottes. Des ampoules et une irritation de la peau peuvent en résulter. Vérifiez la taille en regardant l’emballage.

Essayez les deux tailles pour voir celle qui vous convient le mieux si la taille n’est pas exacte. Un autre conseil, qui peut sembler idiot mais qui ne l’est pas : si la botte est haute, évitez de porter des chaussettes qui sont plus courtes que le bord de la chaussure.

6. Choisissez des chaussettes d’une épaisseur appropriée

Il va sans dire que vous devez vous habiller en fonction de la saison dans laquelle vous vous trouvez, ce qui signifie que vos chaussettes doivent être plus fines pendant les mois chauds et plus épaisses pendant les mois froids. Le choix des chaussettes est important, et vous devez être conscient de la température, même pendant la journée, si vous voulez éviter de transpirer des pieds.

Emportez plusieurs paires de chaussettes d’épaisseurs différentes tout au long de la journée. Il peut faire plus frais le matin, ce qui nécessite des chaussettes plus épaisses, mais au fil de la journée, la température peut augmenter, ce qui nécessite des chaussettes plus fines pour éviter les ampoules et la transpiration des pieds.

7. Pensez à vous procurer des chaussettes à bouts de pied

Les chaussettes à pointe ont deux qualités très importantes que vous ne trouverez peut-être pas attrayantes d’un point de vue esthétique : premièrement, elles ont une meilleure adhérence sur la surface avec laquelle elles sont en contact ; et deuxièmement, elles se fixent naturellement au pied et empêchent la formation d’ampoules puisqu’il n’y a pas d’espaces vides.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’espaces vides, exactement ? Parce qu’il n’y a pas d’espaces vides dans la chaussette où l’humidité pourrait s’accumuler le long de la ligne des orteils, elle adhère parfaitement et s’adapte comme un deuxième pied en matière synthétique.

8. Séchez vos pieds.

Lorsque vous faites une pause en marchant, enlevez vos chaussettes et vos chaussures pour que vos pieds puissent s’aérer.

Il est également essentiel d’étaler vos chaussettes au soleil et d’enlever les semelles intérieures de vos chaussures pour permettre l’évacuation de la transpiration. Vous ferez un bon choix si vous apportez des sandales pour reposer vos pieds pendant que vos bottes et vos chaussettes s’aèrent.

Vous avez vraiment besoin de cette pause, alors ne vous inquiétez pas du poids supplémentaire de votre sac à dos et suivez les conseils.

9. Gardez vos chaussures et vos pieds en ordre

Comme les randonneurs traversent souvent des flaques d’eau et soulèvent du sable et des saletés, il est fréquent d’avoir les pieds boueux et sales.

Cependant, cette saleté peut aggraver les ampoules en frottant sur le pied et la chaussure. Nettoyez fréquemment la saleté de vos pieds et de vos chaussures, et assurez-vous de vous arrêter de temps en temps pour inspecter vos orteils et votre semelle.

Prenez une lingette pour bébé lorsque vous atteignez une clairière où vous pouvez vous détendre, et essuyez-vous bien. Prenez toujours votre temps pour faire cela ; si des ampoules apparaissent, vous perdrez un temps précieux, je peux vous le promettre.

10. Mettez des guêtres techniques

Portez des guêtres technologiques imperméables pour empêcher la saleté d’atteindre vos pieds et vos chaussures si vous marchez et ressentez le besoin de les garder propres. C’est une façon de garder vos pieds au sec, que vous vous promeniez sur une plage ou que vous pataugez dans des flaques d’eau.

Il existe, bien sûr, des guêtres d’été et des guêtres d’hiver, alors cherchez en ligne la paire appropriée à la période de l’année où vous voulez vous promener.

11. Résoudre rapidement votre frustration

Si vous commencez à ressentir une douleur en marchant, il ne faudra pas longtemps pour que cette douleur se transforme en ampoule. Par conséquent, ne perdez pas de temps et arrêtez-vous immédiatement pour enlever vos chaussures et traiter la zone avec soin. Vous pouvez appliquer un sparadrap immédiatement s’il ne s’agit que d’une irritation, et en attendant, vous devez nettoyer la saleté de vos pieds et de vos chaussures.

Ne considérez jamais cela comme une perte de temps ; gardez plutôt à l’esprit l’agonie des ampoules et la sagesse d’arrêter dès le premier signe plutôt que de souffrir sans cesse par la suite.

Les personnes qui négligent leur corps après un événement ne sont pas quelque chose que j’apprécie.

Tout le monde est doué pour se plaindre après coup, mais personne ne prend la peine d’inspecter son propre corps immédiatement après un incident. Ce n’est pas une course ; pourtant, pour apprécier pleinement la beauté de ces randonnées, nous devons être de bonne humeur.

Et vous, que faites-vous pour vous détendre avant de partir en randonnée ? Vos chaussettes et vos bottes sont-elles adaptées à la météo ? Vérifiez toujours votre équipement, et offrez-vous des moments agréables qui vous feront du bien.

Pour connaître le nombre de kilomètres qu’il faut faire par jour en randonnée, c’est par ici !

Quelques conseils pour éviter les brûlures en randonnée :

Eviter les brûlures en randonnée aux pieds

Lorsque vous partez en randonnée, il est essentiel de porter les bonnes chaussures pour éviter les brûlures aux pieds. Avant de partir, assurez-vous que vos chaussures sont bien adaptées et qu’elles offrent un soutien adéquat à vos pieds. Évitez les sandales ouvertes ou fragiles, car elles ne sont pas adaptées à la randonnée. Portez des chaussettes pour offrir un amorti supplémentaire et une protection contre la saleté et les pierres. Veillez à choisir des matériaux légers et respirants, comme la laine ou les fibres synthétiques, plutôt que du coton épais, afin que vos pieds n’aient pas trop chaud pendant la marche. 

Il est également important de vérifier le terrain avant de commencer la randonnée afin de déterminer s’il existe des zones où la chaleur peut s’accumuler rapidement, comme près des formations rocheuses ou sous la lumière directe du soleil. Si possible, essayez d’éviter ces endroits et prenez le temps de trouver d’autres chemins. Lorsque vous devez traverser de telles zones, portez des vêtements amples et des accessoires frais, comme un bandana ou un chapeau, pour vous aider à réguler votre température. 

Veillez à vous hydrater tout au long de votre randonnée et faites des pauses fréquentes dans les endroits ombragés. Cela empêchera vos pieds d’avoir trop chaud et leur permettra de se reposer entre les étapes. Enfin, il est important d’inspecter régulièrement vos pieds pour détecter les signes d’ampoules ou de brûlures, notamment la rougeur, le gonflement et la douleur. Si vous remarquez l’un de ces symptômes, arrêtez-vous immédiatement et consultez un médecin si nécessaire.

Astuces de dermatologues pour prendre soin de ses pieds en randonnée : 

Lorsque vous faites de la randonnée, vous devez vous assurer que vos pieds sont correctement entretenus. C’est particulièrement important si vous avez déjà des problèmes de pieds ou des affections comme le pied d’athlète et la fasciite plantaire. Les conseils suivants, fournis par des dermatologues, peuvent vous aider à garder vos pieds en bonne santé lorsque vous êtes en pleine nature : 

1. Portez des chaussures bien ajustées. Des chaussures à semelles épaisses offriront à vos pieds une meilleure protection contre les rochers et autres obstacles du terrain, tout en offrant un certain amortissement pour prévenir la douleur et la fatigue. Veillez à ce que vos lacets ne soient pas serrés ou pincés, car cela peut entraîner la formation d’ampoules ou de callosités. 

2. Gardez vos pieds au sec à tout moment. Lorsque vous marchez dans dans des conditions humides, portez toujours des chaussures et des chaussettes imperméables. Changez de chaussettes si elles sont mouillées ou si vous transpirez, car l’humidité peut entraîner des infections fongiques comme le pied d’athlète. 

3. Vérifiez régulièrement vos pieds. Au moins une fois par jour pendant la randonnée, enlevez vos chaussures et vérifiez que vos pieds ne présentent pas de coupures, d’éraflures, d’ampoules, de callosités ou d’ecchymoses. Si vous voyez quelque chose qui sort de l’ordinaire, arrêtez-vous et traitez-le immédiatement avec une crème ou une pommade antiseptique avant de continuer. 

4. Emportez des fournitures de premiers soins spécifiques pour vos pieds. Incluez des articles tels que des patchs en moleskine pour couvrir les ampoules et les cors, une poudre antifongique pour prévenir les infections du pied d’athlète et une crème antiseptique ou un spray pour traiter les petites coupures et les éraflures. 

5. Faites des pauses fréquentes. La marche fréquente peut augmenter le risque de problèmes de pieds, alors assurez-vous de vous arrêter pour vous reposer au moins une fois par heure. Vous pourrez ainsi vérifier que vos pieds ne présentent aucun problème et leur permettre de se reposer du stress de la randonnée. 

Avis post

Retour en haut